Couteau japonais santoku

Optez pour un de nos couteaux japonais santoku, de bonne et haute qualité qui coupera vos aliments ou autre types de produits de manière efficace. Ne cherchez plus et optez pour nos couteaux japonais santoku

couteaux japonais santoku
Afficher les filtres
Afficher les filtres

Couteau japonais santoku 

Le couteau japonais santoku est un modèle polyvalent, idéal pour la découpe et l’éminçage des légumes, mais également pour les poissons et les viandes. Cet ustensile de cuisine peut également être utilisé pour le sushi, car il a une lame très tranchante, qui est d’ailleurs à l’origine de sa célébrité. Découvrez ce couteau japonais ici. 

Couteau santoku : description 

La lame du couteau santoku est le principal élément qui le caractérise. À l’instar des autres catégories de couteaux japonais, la lame du santoku est très fine et légère. Elle a même une plus haute teneur en carbone et un angle de coupe assez mince, d’environ 16°, pour un tranchant très efficace en cuisine. La lame de ce célèbre couteau japonais a bénéficié d’un traitement thermique spécial, ce qui la rend très résistante 

Les couteaux santoku ont cependant subi une certaine évolution avec le temps. Désormais, ce couteau japonais de qualité supérieure est disponible en trois versions à savoir : le couteau classique , le couteau en acier Damas et le couteau en céramique. Chez les “puristes”, la dernière version n’est pas réellement prise en compte, et ils se limitent à utiliser les deux premières catégories. 

Les modèles ayant une lame en acier Damas sont les plus résistants et les plus chers du marché. Il s’agit d’une lame “San Mai“, conçue avec une technique typiquement japonais, très proche de la méthode employée pour les lames en acier Damas. Ainsi, même si le couteau santoku représente une variante par rapport au modèle traditionnel, il reste bel et bien fidèle à ses origines. En plus de sa lame unique, le couteau japonais santoku a également d’autres caractéristiques très particulières. 

L’aiguisage du couteau japonais santoku 

Le couteau santoku traditionnel est aiguisé uniquement sur un côté. Toutefois, il en existe des versions qui sont aiguisées sur les deux côtés. Ces dernières ont la capacité de couper de façon précise et en toute délicatesse. Cependant, il est important que ce couteau japonais soit manié en respectant certains rituels, pour éviter les blessures.

Le santoku vous permet de trancher finement de la viande du poisson, mais faites très attention de ne pas lui faire rencontrer un os ou une arête. Lorsque cela arrive fréquemment, vous serez obligé d’aiguiser le couteau, à l’aide d’un aiguiseur ou d’une pierre. Dans le cas où vous préférez un aiguiseur, faites attention de ne pas utiliser un modèle automatique.

Le célèbre couteau japonais sans pointe 

Un couteau japonais santoku de bonne qualité et qui reste fidèle au modèle traditionnel n’a pas de pointe. Il a une lame qui se termine de façon arrondie, avec une jolie courbe qui arrive jusqu’au côté aiguisé. C’est justement le cas du Santoku – MASTER SERIES et du Santoku – EMINENCE SERIES. 

Quant au manche, notez que c’est le minimalisme qui gagne. Nous avons du bois pour les modèles les plus traditionnels et de la fibre de verre pour les modèles les plus modernes. Par ailleurs, la lame du santoku est souvent alvéolée. Grâce à cette caractéristique, les aliments ne collent pas à la lame lors de la découpe des légumes, viandes ou poissons. Elle peut mesurer entre 10 et 30 cm. Mais pour éviter qu’elle soit trop délicate, il est préférable de ne pas aller au-delà de 18 cm.

Pourquoi choisir un couteau japonais santoku ? 

Les couteaux santoku feront un excellent complément à votre collection d’ustensiles de cuisine. Ces couteaux japonais sont polyvalents et peuvent être utilisés pour couper aisément des fruits, viandes, légumes et poissons. Leur lame fine permet notamment de couper facilement les aliments sans fournir trop d’efforts et sans les abîmer. Cela les rend particulièrement parfaits pour les personnes qui souhaitent fournir moins de pression lors de la découpe. 

En outre, ils sont aussi connus sous le nom de couteaux tout usage ou  triple usage. Ils peuvent en réalité être utilisés pour couper de la chair, trancher des légumes ou hacher des ingrédients.

  • Émincer des légumes 

La forme de la lame du santoku est un excellent atout pour découper aisément les légumes, quelles que soient leurs tailles. Comme dit précédemment, la lame de ce couteau japonais peut mesurer entre 10 et 30 cm, selon les modèles. Aussi, les meilleurs modèles sont dotés d’alvéoles pour éviter que les aliments accrochent le couteau lors de l’utilisation. 

Avec ce couteau, vous coupez rapidement vos légumes, à la japonaise. Ici, le couteau fait des aller-retours de haut en bas pour trancher finement vos légumes. Grâce à son excellent tranchant, vous couperez n’importe quel légume, même les plus durs. 

  • Découper de la viande 

Sur le marché, vous trouverez une large gamme de couteaux spécialement conçus pour couper la viande. Le couteau japonais santoku est cependant un modèle polyvalent qui vous permettra de trancher facilement n’importe quel morceau de viande. A noter que ce couteau est même adapté à des découpes de filets et pour émincer. 

  • Trancher du poisson

Avec votre couteau santoku de qualité, la découpe de poissons sera un jeu d’enfant. Bien que les couteaux japonais à lames biseautés soient encore plus précis pour trancher parfaitement du poisson, le tranchant du santoku est tout aussi efficace pour découper facilement du poisson. Ce type de couteau japonais sera un meilleur choix pour lever des filets ou même réaliser des cubes dans un morceau de poisson de votre choix. 

Critères de choix d’un couteau japonais santoku

Lorsque vous êtes un amateur de cuisine et que vous désirez acheter un couteau japonais santoku pour la première fois, il y a plusieurs aspects à prendre en compte. Découvrez-les ci-dessous. 

La fréquence d’utilisation 

La fréquence d’utilisation du couteau santoku ou le niveau de compétence en cuisine peut vous renseigner sur le modèle qu’il vous faut. Les couteaux d’entrée ou de milieu de gamme conviennent parfaitement aux débutants en cuisine. Ces modèles leur permettent de mieux tester le couteau japonais santoku et son utilisation avant de choisir un modèle plus abouti. 

Dans le cas où vous êtes déjà habitués au santoku, et que vous appréciez bien le confort de coupe de sa lame, augmentez votre budget pour avoir un modèle plus agréable ou un pack contenant plusieurs tailles, comme le Set de 3 couteaux – MASTER SERIES.

Les utilisateurs confirmés, les professionnels ainsi que les passionnés peuvent opter pour un couteau japonais santoku de qualité supérieure comme le Set de 5 couteaux – EMINENCE SERIES et le Set de 2 couteaux – TRADITIONNAL SERIES. Lors de l’achat, n’hésitez pas à vous renseigner sur le manche et l’ergonomie. Certains modèles ont même un manche avec sens unique (droitier ou gaucher). 

Par ailleurs, il est important de se renseigner sur l’origine et la méthode de production du couteau, sans oublier les matériaux utilisés. Pour vous rendre la tâche facile, privilégiez un magasin spécialisé dont les produits sont variés. 

La taille 

Comme mentionné précédemment, le couteau japonais santoku a une lame qui mesure généralement entre 10 et 30 cm de long. Par conséquent, la taille de cet ustensile de cuisine fait partie des principaux critères de choix à prendre en compte. La longueur de la lame peut en effet déterminer la maniabilité du couteau, et la surface qu’il peut couvrir lors de l’utilisation. Plus elle est courte, plus elle sera maniable. Toutefois, elle ne couvrira pas autant la surface. Et plus elle est longue, plus elle sera moins maniable, mais couvrira plus de surface lors de la coupe. 

Avant de déterminer la taille de votre couteau de cuisine santoku, vous devez impérativement définir vos besoins. Si vous cuisinez par exemple du bœuf, du porc ou encore des légumes, vous avez besoin d’un santoku d’au moins 8 pouces de long. C’est le choix idéal pour trancher et hacher facilement vos aliments. Dans le cas où vous aurez à couper du poisson ou des viandes désossées, préférez un modèle de 6 pouces. Par ailleurs, les modèles courts de 4 pouces sont parfaits pour trancher des légumes et des fruits comme des tomates et des concombres.

Le prix  

En plus de tout ce qui précède, le prix est également un critère de choix à ne pas négliger. Il existe des couteaux santoku à partir de 30 €. Il s’agit des modèles bas de gamme. Mais attention ! Cela ne signifie pas qu’ils sont de mauvaise qualité ou qu’ils ne coupent pas finement. Ils sont juste moins performants que les gammes supérieures. Les modèles dont le prix varie entre 50 et 100 € sont dotés d’une bonne performance de coupe et une meilleure durée de vie. 

Les modèles entre 100 et 300 € sont de très bonne facture et peuvent être utilisés durant de nombreuses années, mais à condition qu’ils soient bien entretenus au quotidien. Notez que plus le couteau japonais santoku est de qualité supérieure, plus sa lame est dure et tranchante. Son entretien sera malheureusement plus difficile, car son affûtage est plus complexe que celui des précédentes gammes. 

Il n’est pas rare de trouver aussi des modèles de plus de 300€. Il s’agit des gammes professionnelles avec des modèles de haut niveau. Ceux-ci sont extrêmement tranchants avec des matériaux de qualité irréprochable, et peuvent vous accompagner sur plusieurs générations.